Lettre F

La lumière céleste qui évoque l'âme

F

Les définitions des mots qui figurent sur cette page, peuvent se faire par différentes méthodes, soit :

  • homophonies : deux mots ou expressions dont l'orthographe est différente, mais qui ont la même sonorité à l'oreille, c'est-à-dire qui s'entend pareil, mais n’a pas le même sens : par exemple : un chant et un champ.
  • anagrammes : deux mots composés des mêmes lettres, au sens différent. par exemple Marie est l’anagramme du verbe aimer.
  • La graphie : fondée sur la symbolique mystique des lettres des mots énoncés, peut renvoyer à un codage iconique renforçant le sens des mots
  • palindromes : un mot qui se lit dans les deux sens : rêver, ressasser, kayak. Palindrome, du grec palindromos, « qui revient sur ses pas », le verlan (lire à l'envers) plus populaire en fait partie.

Le langage de l'âme, consiste à transcender les mots. À l'aide des yeux nous voyons l'écrit, avec les oreilles nous entendons les cris, le sens premier, le plus authentique est celui du son, comme la musique, qui nous parle de l'indescriptible avec une puissance qui fait résonner notre âme. L'oral, par la parole, peut également nous mettre en relation avec ce monde invisible, en dépassant le formalisme (la forme) de l'assemblage des lettres pour ne retenir que le sens (le fond).

Dans les définitions par la graphie, c'est-à-dire par la symbolique des lettres de l'alphabet, la lettre E, représenté par trois traits parallèles reliés à un trait vertical, signifie les mondes.
Chacun des traits horizontaux de la lettre représentent un monde, par ordre en partant du Bas, ex :

  • La terre, le ciel et l'au-delà.
  • Le corps, le mentale et l'esprit.
  • Le subconscient, le conscient et l'inconscient.
  • La matière, l'énergie et l'anti-matière.
  • Etc...

Le trait vertical symbolise l'unité, l'un ou la Divinté qui maintient le tout. à chaque fois que l'on parle du monde, il ne s'agira pas toujours et uniquement du terrestre, il en existe de multiples, enchevêtrés les uns aux autres. Les sphères en sont la plus éloquente expression. c'est ce que les fractales tentent de nous faire voir...

La lettre F

La lettre F symbolise le Feu sacré, la force vitale, c'est aussi l'attraction, la Coagulation, il désigne ce qui se réfère au père, à la paternité.

Faiblesse

Comme indiqué, c'est un fait qui blesse, on dit d'une personne quelle à une faiblesse, sujet à blessure.

Faire

ce verbe est constitué de deux éléments fort symboliques : le F du feu et l'air.
C'est l'action du feu et de l'air, dont l'un est le symbole de la terre et l'autre du ciel.
C'est la rencontre et l'équilibre, du haut et du bas. C'est de ces deux, que se fonde l'acte en lui-même.
Le feu, c'est l'action et l'air, la direction. Pas de combustion sans oxygène et l'air est invisible sans feu...
Ils sont la source mutuelle de l'un et de l'autre...

Fort

Les quatre éléments de la matière réunie au sein d'une force : F-O-R-T = Feu, Eau, Air, Terre.

  • F = feu. si nous enlevons l'élément feu, nous disons d'une personne disparue de ce monde, qu'elle est, feue...
  • O = eau. si nous retirions l'élément eau( l'haut,l'âme du monde), tout disparaîtrait.
  • R = air. si l'on élimine l'élément air (élémentaire) nous nous asphyxierons.
  • T = terre. si nous retirons l'élément terre, donc le réel ou ce qui nous est visible il ne reste que le FOR intérieur.

Si non les quatre éléments ensemble, c'est F...

Une baguette magique A suivre...baguette magique

Image par Gerd Altmann