Lettre G

La lumière céleste qui évoque l'âme

G

Les définitions des mots qui figurent sur cette page, peuvent se faire par différentes méthodes, soit :

  • homophonies : deux mots ou expressions dont l'orthographe est différente, mais qui ont la même sonorité à l'oreille, c'est-à-dire qui s'entend pareil, mais n’a pas le même sens : par exemple : un chant et un champ.
  • anagrammes : deux mots composés des mêmes lettres, au sens différent. par exemple Marie est l’anagramme du verbe aimer.
  • La graphie : fondée sur la symbolique mystique des lettres des mots énoncés, peut renvoyer à un codage iconique renforçant le sens des mots
  • palindromes : un mot qui se lit dans les deux sens : rêver, ressasser, kayak. Palindrome, du grec palindromos, « qui revient sur ses pas », le verlan (lire à l'envers) plus populaire en fait partie.

Le langage de l'âme, consiste à transcender les mots. À l'aide des yeux nous voyons l'écrit, avec les oreilles nous entendons les cris, le sens premier, le plus authentique est celui du son, comme la musique, qui nous parle de l'indescriptible avec une puissance qui fait résonner notre âme. L'oral, par la parole, peut également nous mettre en relation avec ce monde invisible, en dépassant le formalisme (la forme) de l'assemblage des lettres pour ne retenir que le sens (le fond).

Dans les définitions par la graphie, c'est-à-dire par la symbolique des lettres de l'alphabet, la lettre E, représenté par trois traits parallèles reliés à un trait vertical, signifie les mondes.
Chacun des traits horizontaux de la lettre représentent un monde, par ordre en partant du Bas, ex :

  • La terre, le ciel et l'au-delà.
  • Le corps, le mentale et l'esprit.
  • Le subconscient, le conscient et l'inconscient.
  • La matière, l'énergie et l'anti-matière.
  • Etc...

Le trait vertical symbolise l'unité, l'un ou la Divinté qui maintient le tout. à chaque fois que l'on parle du monde, il ne s'agira pas toujours et uniquement du terrestre, il en existe de multiples, enchevêtrés les uns aux autres. Les sphères en sont la plus éloquente expression. c'est ce que les fractales tentent de nous faire voir...

La lettre G

La lettre G, est le symbole de la curiosité, l'acte d'aller à l’intérieur, de l'organiser, ce qui est cyclique, du retour, du recommencement, de ce qui est complet, de l'équerre et du compas, la gravité.

Généreux

Dans le langage usuel, il fait attrait à une personne qui donne sans compter. C'est celui qui offre, partage, aide sans détour, il a la main sur le coeur nous dit un vieux dicton.
Géné et reux s'entend à l'oreille par géné et heureux.
Géné a pour racine le terme gène, qui engendre également d'autres mots, comme :

  • Générer
  • Génies
  • Général
  • Gendre
  • Gentil
  • Gens
  • Génétique
  • Gêne (la)
  • Genèse
  • etc.

Heureux, est associé au bonheur, c'est la joie de vivre, d'être...
Ce qui nous donne de généreux, ceci : Générer du bonheur, qui est la définition exacte de ce terme.
Autrement dit, être généreux, c'est diffuser de la joie aux autres et la recueillir pour se renforcer davantage.

Guérison

La guérison et le contraire de se SOI-G-NIER, de nier le-soi. Guéri-son, guérir par le son, qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire ?
Le son est une vibration émise par l'âme, qu'il faut écouter pour retrouver son alignement donc le chemin de la guérison.
C'est l'appel à l'exploration du monde intérieur, le Soi, qui dispose de tout ce dont à besoin l'organisme pour fonctionner sainement.
L'ÂME a dit, qui de son anagramme donne, mal-a-dit. La maladie, c'est notre refus à écouter notre monde intérieur, notre âme.
Et toujours se fier à notre mental, qui cherche qu'à travers le monde extérieur une solution, qui est en nous...

Une baguette magique A suivre...baguette magique

Image par Gerd Altmann