Pour les adeptes de la raison pure, au-delà de cette limite, vos pensées ne sont plus valables...

Il est plus rassurant de croire à une illusion qu’à une vérité qui dérange.

C

Des oiseaux de par leur symbole volatile et de légèreté, sont au plus prés du ciel

Cahier

Cas et Hier, l'écrit étant toujours au passé, le cas d'hier a été relaté...

Cachet

Le cachet, est une formule médicamenteuse, sous une forme solide, à avaler, constituée d'une enveloppe dure contenant une dose d'un ou plusieurs principes actifs.
Cachet ou l'art de "cacher" une douleur, la dissimuler à la conscience. Médical-ment...

Céder

Céder ou s'aider, céder est une posture de quelqu'un qui ne veut pas céder ou lâcher, soit une opinion ou une vision. S'aider est un acte ou fait qui permet d'aider.
Dans un débat, conversation ou situation conflictuelle, celui qui cède n'est pas toujours le plus faible ou le plus lâche, mais plutôt celui qui recherche la fluidité, autrement dit, celui qui ne rajoute pas de l'huile sur le feu.
Celui qui ne veut pas céder (s'aider), érige une barrière de protection contre toute remise en question. Par une identification puissante au corps organique perissable et à l'intellect raisonneur, dont l'égo orgueilleux par ignorance utilise à mauvais essien, une vertu qu'est la FORCE pour dissimuler une faiblesse, et dont la ruse consisterait a faire croire que sa posture repose sur une maitrîse des vertus morale.

Chapeaux

Chat-peaux, et oui à une certaine époque, on récupérait la peau des chats morts pour en faire un élégant accessoire pour, chat-poter nos têtes.

Chaussure

Par temps froid, marcher pieds nus à même le sol est assez difficile, alors pour être sûr d'avoir chaud, il faut enfiler les chaud-sûres, sûres au pluriel en raison de la paire.

Chef-d'Œuvre

Œuvre : contraction du terme œil et du verbe ouvre (ouvrir). C'est l'œil-ouvert (la conscience) qui perçoit (perce et voit) la beauté...
Le terme Chef qui provient du latin signifie : la tête, siège du mental qu'il faut ouvrir pour laisser l'esprit se nourrir de la beauté.
La tête s'ouvre, l'œil voit et l'âme se nourrit.

Création ou Réaction ?

Une réaction c'est recommencer une action, ce qui est le contraire de son anagramme qu'est la : création.

Croissance

La croissance a pour racine le verbe croître qui est synonyme d'agrandissement, de développement.
Dans un monde en trois dimensions, se développer ou grandir, cela doit se faire par élargissement, élévation et profondeur.
Crois et sance ce que l'on entend par crois en tes sens, ce qui sous-entend que l'on peut croître par le croisement nos cinq sens, c'est-à-dire d'unir les ressenties. Croisé les informations dont on dispose et plus assurément par le sens trouvé qui nous indique la direction.
Dans une sphère ou cercle (vertueux), le point central est la profondeur, tendre vers les parois de la sphère dans toutes ses directions, c'est explorer la largeur, la hauteur et la profondeur.
IL en est de même pour la croissance économique (le financiarisme) tant valorisé, qui de nos jours atteint son plafond, car elle n'explore qu'une direction celle du gain par la production, elle ne se préoccupe guère du sens de ce qu'elle développe.

Commentaire

Définition selon le Larrousse :
- Exposé par lequel on explique, on interprète, on juge un texte ; notes et éclaircissements destinés à faciliter l'intelligence d'un texte : Commentaire littéraire, juridique.
- Interprétation plutôt malveillante des paroles ou des actes d'autrui ; propos médisants (surtout pluriel) : Sa conduite provoque des commentaires.
- Exposé, analyse, interprétation d'une nouvelle, d'une information, d'un match, d'une cérémonie, etc. : Le discours du président a donné lieu à des commentaires variés.
Le point commun entre les trois orientations de la définition selon ce dictionnaire, est interprétation !
Or, nous sommes sur le terrain du langage Signifiant si cher à l'intellect raisonneur, siège de l'ego et ces émotions.
Au sens égotique, commen-t-aire, ou comment faire taire par l'argumentation sous couvert d'un commentaire.

Con

Mot dit polysémique : qui possède plusieurs sens.
Cette expression est courante dans le jargon populaire, et il est important de rappeler son histoire et sa définition.
« con-, élément du latin com, cum, qui veut dire « avec ») Con : étymologiquement provient du latin cunnus « gaine, fourreau », par analogie parties intimes féminines où aboutissent l'urètre et la vulve...).
IL partage sa racine latine sous la forme de cŭm ou com qui signifie "avec", qui évoque la notion d’appartenance : "com-mun" ou "comme-un".
Il prit ses connotations vulgaires dans les maisons closes d'alors, qui étaient fréquentées par la classe bourgeoise, certains plaisantins de cette haute société, dont les messieurs par moquerie, se poser la question entre eux : alors, tu as trouvé ton con ?
Faisant allusion aux prostituées ( femme et leurs vagins). Ils utilisaient volontairement le mot con qui était à l'époque un terme savant pour être compris par les prostituées qui étaient considérées comme sottes ou idiotes pour comprendre l'expression.
Par conséquent le terme con symboliquement, désigne le passage de la vie (origine du monde), et par extension la naissance. Si en Anglais la racine cum qui signifie : sperme, to come c'est venir...Au monde.
Les dérivées comme enconner : pénétrer vaginalement et son contraire, déconner signifiant se retirer a perdu ce sens. Enconner a pratiquement disparu du langage, quant à déconner il a pris le sens de la dérision, lorsque, par trait d'humour un mot ou une phrase malencontreuse est prononcée, l'auteur s'en excuse en disant que : c'est pour déconner, ce qui signifie qu'il retire ce qui venait d'être dit..
Songer à tous les mots qui ont pour préfixe le terme con, à commencer par con-naissance...

Consacrer

Consacrer, que ce soit son temps, son attention, ou son intention, c'est accorder, s'employer à la réalisation d'un objectif, d'un but de quelque chose.
Le préfixe con, du latin, signifie avec, accoler au verbe sacrer. Le verbe qu'est l'action, nous indique que lorsque l'on se consacre à une tâche, ou à un être, on se sacrifie pour elle. Le sacrifice implique la notion d'une offrande de soi allant jusqu'à une prise de risque qu'est de mourir pour le but.
La sacralité, contient une connotation religieuse, au sens de relier le visible à l'invisible, donc la création à son créateur.
Sacraliser, c'est donner et rendre un but comme primordial, important, donc sacrer.
Sacrifier, c'est se fier au sacré, autrement dit, se fier à ce qui crée (sa-crée). Sa-crée, le sa est indéterminé, qui crée ?
L'homme, découvre, assemble, relie mais ne crée rien. La matière première si indispensable à la création humaine, n'est pas le fruit de son intelligence.
Il s'est contenté de la comprendre et de composer avec, comme l'enfant qui s'extasie devant les figures qu'il a réalisées à partir des briques du légo. Les briques en question sont fournies dans la boîte du jeu généreusement offerte à l'enfant par ses proches...
Créé à partir de rien, faire apparaître la matière du vide relève de la magie, selon le bon sens de la logique et de l'intellect raisonneur.
Cette même logique, nous dit et à juste titre, que la magie n'est qu'un tour de prestidigitation. Cependant, la raison ne se pose pas la question de l'origine même de la matière première qu'elle utilise, manipule et dont elle s'octroie le mérite et se glorifie vaniteusement de ces créations...Qui est donc ce prestidigateur, ce magicien ? Voire sacrifice dans le dictionnaire de l'Âme.

Concombre

Concombre: ils n'avaient pas que l'esprit humoristique, ils étaient également très misogynes (les linguistes) : con-combre, con étant le symbole du féminisme ce à quoi, il impose à la femme la soumission(Cambre) de par la forme et la taille du légume.

Confidentiel

Confidentiel, évoque l'intimité, le secret, d'une chose ou information qui appartient à un cercle de personnes restreinte. Confit dans ciel, confit c'est à la fois le verbe confier et celui de confiner. Le ciel, symboliquement est la sphère du mental siège de l'Esprit.
Secret où se crée, une chose est tenue et reste secrète tant qu'elle reste incomplète. Le secret contient une part d'inconnu pour celui qui le détient. Il ne peut en faire usage, jusqu'à l'assemblage complet des paramètres qui le composent. Autrement dit, il se crée quelque chose de non fini. Soit parce qu'il relève de la complexité, donc de la difficulté à l'appréhender ou du compliquer, ce qui suppose l'attente de réunir les pièces manquantes.
Dans le premier cas, c'est l'attente de l'inspiration, on le confie au ciel. Et dans le deuxième cas, on le confine à l'abri des indiscrétions, en attendant sa création finale.

Connaissance

Connaissance dans ce paragraphe du langage des oiseaux, ce terme prend une tournure et un sens de la dérision.
Con-naissance, quoi de plus naturelle que de venir au monde par le passage du vagin.
Venir au monde est l'expérience même, tout commence par les douleurs de l'accouchement...

Conscience

Conscience : con étant le sexe de la femme (voir plus haut).
Science est l'étude des phénomènes de la vie, on pourrait résumer cela à : si la connaissance est ce qui est expérimentée, son opposée est la théorie.
La science poursuit en parallèle les deux procédures.
L'expérience scientifique et plus souvent celle menée en laboratoire, elle est limitée par le nombre d'interactions qui existent entre les éléments qu'elle soumet à cette expérience.
À l'échelle réelle, l'environnement et plus ouvert et plus riche, ce qui favorise l'interrelation.
La théorie est confrontée à la même problématique, elle demeure un savoir, puisque non confronté au réel.
La véritable science est celle que l'on porte intrinsèquement en nous et c'est par le vécu (l'expérience) via la sensibilité que l'on confronte ce que nous recherchons intérieurement avec le monde extérieur.
La complexité du réel nous renvoit sans cesse à limite de notre observation.
Nous ne possédons pas tous les éléments qui demeurent cachés (le mystère) pour que le résultat d'une recherche soit érigée en con-naissance absolue ou ultime, c'est une évolution constante.
La vie est une continuelle chasse au trésor qui de plus est, dissimulée à travers tout notre univers, aussi bien intérieur qu'extérieur.

Corbeau

Ce volatil, comme d'autre espèce telle que les pigeons, les rats, etc...bien qu'ils ne soient pas domestiqués, vivent toujours autour de l'homme...
Corps-beau, son plumage de couleur noire au reflet bleu nuit lui procure une certaine élégance.

Converge

Converge ou converger est très subtilement construit.
Con-verge, vous reprenez la définition de con (sexe de la femme) et de verge (sexe masculin) et vous obtenez une fertilité que seul un verger peut offrir.
La convergence de l'un vers l'autre est tout ce qui a de plus naturel.

Culminer

Au sommet de : du relief de la vie, euh de l'alimentaire... Le cul-miner, c'est se retrouver le cul par terre après l'explosion de sa tête par une telle imagination.

Cumin

Plutôt épicé comme humour que d'avoir à mettre la main au cu...fesses, cu-min = cul-main...les épices sont considérées pour la plupart d'entre-elles comme des aphrodisiaques... En consommer, c'est s'exposer à la tentation de mettre la main au...

Image de Anncapictures de Pixabay