Lettre S

Des oiseaux de par leurs symbole volatile et de légèrté, sont au plus prés du ciel

S

Savoir

Le savoir est un concept qui dispose d'une bonne image dans la société. Le verbe savoir est lié à l’idée d’enseignement.
Le savoir, c'est l'information dont on dispose à propos d'une chose ou de quelqu'un, mais ce n'est qu'une information transmise, elle n'est pas acquise comme l'est la connaissance. Savoir ou se trouve le Japon, ne veut pas dire que l'on connaît le pays. Le savoir est théorique...
SA-VOIR, c'est voir ça, et rien d'autre. On peut savoir beaucoup de choses, tout apprises dans les manuels et autres encyclopédies, sans jamais être sortie de chez soi...
L'âme, en soi, sait tout, mais pour le savoir (prendre conscience de se savoir), il faut vivre et c'est dans l'expérience, donc par la connaissance que l'on découvre le véritable savoir.

Sentimentale

Être sentimentale, parfois considérer comme noble et d'autrefois comme romanesque, imaginaire, comme manquant d'authenticité.
Le terme porte en lui une ambiguïté marquante : Senti et mentale, cela nous révèle que le sentiment, n'est qu'une information provenant de nos sens et mixés par notre mental, dont leurs limites ne sont plus à démontrer.
La confusion est faite avec l'amour dont la source est le coeur, celui qui ne relève pas de l'ego-ïsme, qui ne s'attache pas, mais aime, libère et transcende l'esprit...

Semer

Semer: se-aimer : se c'est soi et aimer, autrement dit c'est s'aimer soi, s'accepter telle que nous sommes.
semer c'est répandre des graines afin d'avoir une récolte pour se nourrir.
Conclusion : semer ou s'aimé ont une sonorité très proche, ce terme nous dit qu'il faut répandre et se nourrir d'amour pour approuver notre être et ceux des autres, c'est accepter notre existence telle que nous sommes.

Soigner

Se soigner, prendre soin de soi et de bon aloi dans une société ou le discours et les croyances font bon ménage.
Soi et Nier, il ne viendrait à l'esprit de personne que cet acte de se soigner, soit une action du déni de soi-même... Alors, que nous dit ce terme ?
Il nous révèle que le fruit de nos croyances est puissant, donc que nous avons un pouvoir.
Un pouvoir de décision sur nous-même, qui nous rappelle l'erreur de toujours chercher les solutions dans le monde extérieur au lieu de nous tourner en notre FOR intérieur pour nous occuper (se soigner) de nous-même.

Stylo

Par son essence, l'eau est une messagère puisqu'elle transporte, aussi bien de la matière visible qu'invisible.
L'eau est symbole de fluidité, elle s'écoule en suivant une trajectoire, malgré les obstacles qu'elle rencontre, elle poursuit toujours sa voie, rien ne l'arrête, on peut que la dévier de son chemin...
Mais elle ne fait pas que s'écouler, elle peut également couler au sens de noyer, sombrer sous sa masse.
Le stylo ou le style de l'eau, car l'encre contenue dans un stylo est non seulement liquide et comme tout liquide, il coule, il transmet les messages écrits par son empreinte, mais il peut aussi par le contenu qu'exprime son texte, noyer, faire sombrer, des célébrités, des humeurs, et même plus gravement des vies.
L'expression : "elle va faire couler beaucoup d'encre", se refère aussi bien à l'écoulement en tant que mouvement, mais également au verbe couler, qui lui noie...

Une baguette magique A suivre...baguette magique

Image par Gerd Altmann