La Quête du sens

Le Sens de nos actes

Donner un sens à nos actes, aussi fondamental et simple que cela puisse paraître, n'est pas un exercice facile.
Qu'est-ce que le sens ? Par sens, la direction s'impose comme définition. Pour se rendre sur un lieu, il est important de le situer, sans quoi nous pourrions emprunter le chemin inverse...
Tant qu'il s'agit d'un lieu géographique, un plan, une carte suffiraient à connaître la direction. En revanche, le problème se corse, dès qu'il s'agit d'une action ou réaction face aux problèmes que la vie et les événements nous imposent. C'est dans ses instants que se pose à nous la question du sens, pourquoi fait-on ce choix plutôt qu'un autre, pourquoi le fait on, quelle est la finalité de nos actes...
Nous justifions ce que nous faisons par l’intérêt personnel de chacun, ce que je fais, ne regarde que moi ! Cela paraît tellement simple, mais, il en est rien. La confusion entre la simplicité est la facilité, est monnaie courante.
Pour rappel, le contraire de la simplicité c'est : la complexité et celui de la facilité est : compliqué.
Pour revenir à nos moutons, le sens, il apparaît évident que le sens à donner à nos faits et actes relève de l'intérêt individuel.
Effectivement, il est de mon intérêt d'agir dans ce qui me semble être le mieux pour moi...
Mais au fait, quel est vraiment mon intérêt ? Situer ce qu'est l'intérêt pour moi, exige de connaître qui est le moi, en tant qu'être.

Le corps, le cœur, l''esprit et l''âme

En chaque être humain subsiste quatre dimensions:

  • le corps,
  • le cœur,
  • l'esprit
  • et l'âme.

La vie de l'homme a deux versants, l'un interne et l'autre externe, autrement dit un monde intérieur et un environnement extérieur.
Autonomes, chacunes des dimensions aspirent à l'accomplissement individuel. Hors, elles sont intégrées au sein d'un même système, sans cohésion entre elles, c'est le déséquilibre et la mort certaine de l'organisme. Mais, il tend à la vie et à son développement, donc à son équilibre. Cette équilibre est la représentation de la conscience.

Le corps : est la manifestation de la matière, constitué d'éléments issus de la nature, dont il puise son énergie pour se régénérer, c'est à ce titre que l''écologie est importante. Le respect de son environnement est indispensable pour se reconstituer. Il est l'enveloppe charnelle des trois autres éléments, c'est le moteur au service des trois autres.

Le cœur : c'est l'émotion, il est en relation avec l'âme et l'esprit. Ces émotions, lorsqu'elles proviennent directement de l'âme, se manifestent par la spontanéité et la sincérité. Les désirs (réalisation de l'âme),l'unité, l'empathie, la communion, sont les différents manifeste du sentiment, qu'est L'amour.

L'esprit : principale activité de l'hémisphère gauche du cerveau, il est le siège de la raison, il analyse, calcule, spécule, anticipe...Ses outils, la logique et...Il puise et communique pour l'essentiel de ces informations avec l’extérieur, par le biais des cinq sens (auditif, visuel, sensitif, olfactif et gustatif), qui ont leurs limites quant à la richesse dont il dispose réellement. La technologie lui permet de combler cette limite et d'étendre sa connaissance.

L'âme :est la dimension la plus complexe et la plus importante dans cette quête du sens. Elle est ce que certains appellent la -particule de dieu- ou la petite voix toute timide qui est en nous. Elle se manifeste par l'intuition, les pensées furtives, la petite voix...Dans les faits nous lui accordons peu d'importance, car notre conscience est souvent monopolisée par l'esprit, qui crée des habitudes comporte-mentales, dont la tendance est équivalente à un logiciel programmé qui nous robotise et surtout nous déshumanise. L'âme c'est ce qui nous transcende, son activité est représentée par l'hémisphère droit de notre cerveau, elle est création, innovation, imagination, les arts, les harmonies...Elle est le sens et le lien avec l'existence créatrice.

Un moi et deux versants :

les quatre dimensions disposent de deux versants pour développer le -moi-, l'un intérieur et l''autre extérieur. Si l'on multiplie les quatre dimensions par les deux versants, on obtient huit chemins diffèrents pour s'accomplir :

Accomplissement interne du Corps : Santé parfaite (activité physique).

Accomplissement externe du Corps : Acte parfait (hygiène diététique).

Accomplissement interne du Cœur : Sérénité parfaite (sans regrets ni remords, ni culpabilité).

Accomplissement externe du Cœur : Amour parfait (exprimer pleinement son amour à ceux qui nous entourent).

Accomplissement interne de l'Esprit : Connaissance parfaite (une connaissance, sans chimère, ni idéalisme).

Accomplissement externe de l'Esprit : Verbe(expression parfaite).

Accomplissement interne de l'Âme : Union parfaite.

Le sens ou la Foi en la vie !

Trouver le sens, c'est chercher un sens commun, comme-un.
Avoir un sens comme-un, cela suppose, que l'individu s'inscrit dans un dessin global.
Un individu est le motif d'une mosaïque. Du fait qu'il ne peut voir (la limite des sens) l'ensemble de l'intérieur, puisque les informations lui parviennent graduellement, il doute de sa contribution.
Seule, l'âme lui permet d'entrevoir un aperçu, à condition que la raison ne monopolise pas sa conscience.
L'homme est à la mosaïque de la vie, ce qu'un orteil est au corps, si l'orteil décide d'agir individuellement, du fait qu'il est une entité particulière, il ne fera qu’entraîner l'ensemble du corps dans une chute, qui pourrait lui être fatal (à l'orteil), le corps boitera, marchera avec déséquilibre et le remplacera (canne, prothèse), mais il lui survivra et poursuivra son chemin.
L'homme en tant qu'entité, n'as de sens que s'il s'accomplit dans sa mission, elle est sa véritable raison d'exister.
La foi en la vie, ou la complexité dépasse l'esprit, une vie ou, la confiance et l'humilité sont les principaux outils pour parvenir à un certain équilibre.
Débrider l'âme, laisser sa pleine expression avec le cœur ; analyser et diffuser les résultats obtenus, et se réaliser par le biais du corps, est le véritable sens de la création.

Le Principe Créateur

La complexité étant le processus de la vie, l'harmonie qui en émerge est une trace d'un principe créateur ou énergie créatrice, Dieu ou... Qu'importe le nom, qu'on veuille lui donner, seul le principe nous intéresse.
Il suffit de constater qu'un gland, presque insignifiant par sa taille et son aspect asséché, contient en lui tous les éléments nécessaires au développement d'un futur arbre majestueux et fertile, pourvu qu'il trouve un environnement favorable.
Le principe de vie création, s'est manifesté à travers cet exemple.
Le gland porte en lui de façon intrinsèque son sens, il en est de même pour chaque individu...
Seule l'âme en est l’interprète, le mental relève du raisonnement, il contribue au développement de l'âme, mais ne peut la substituer, elle seule est habilité à connaître le sens.