Le langage des oiseaux!

Des oiseaux de par leur symbole volatile et de légèreté, sont au plus prés du ciel

Ce paragraphe, sous forme de dictionnaire, relate du sens des mots dans leur aspect subliminal, il faut un minimum d'imagination pour en percevoir leurs sonorités.
Décrire le son d'un mot tel que l'oreille l'entend au travers de ce que les yeux voient, c'est-à-dire la manière dont habituellement on percoit l'écrit, n'est pas chose aisé, pour ce faire, il faut abandonner les habitudes de cette grille de lecture.
Il suffit de lire et d'écouter la prononciation du mot par la décomposition des syllabes, pour obliger le mental à une nouvelle perception du langage.

Le langage des oiseaux

Honneur aux volatiles, tel que le nom l'indique est : volatile, sa forme sous-jacente, indique le pouvoir de s'envoler de leurs ailes et leurs légèreté.
Par principe se volatiliser c'est disparaitre ou être transparent, donc échapper au monde trompeur des apparences.
Échapper aux apparences et disparaitre, c'est avoir découvert la vérité, autrement dit, c'est enlever le voile ou l'ombre qui recouvre cette vérité.
Ça c'est pour l'explication de la présence du volatile dans cette section...
Le langage des oiseaux est parfois très proche du langage de l'âme, il se différencie par sa présence dans le langage quotidien, les termes utilisés pour les noms des objets que l'on porte, manipule, écrit etc.

Le langage des oiseaux, plus drôle, plus léger est un mélange du langage de l'âme et celui du mental, un langage inspiré et adapté, revu et corrigé par l'homme, souvent représenté par des moines copistes, qui à une époque lointaine étaient les seules à pratiquer l'écriture savante.
Et qui par le biais de leur trait d'esprit devaient s'en amuser...
Entrer dans la langue des oiseaux, ce n’est pas que pour le plaisir de jouer avec les mots.
C’est prendre conscience et s'ouvrir pour accueillir pleinement l'expression du divin.
De par la pluralité des sens qu'il nous transmet, cherche sans cesse à prendre forme dans l’histoire, que ce soit dans la psychologie humaine comme à travers toute la création, le visible comme l'invisible.
Il est le rien qui forme et le tout, notre refus à l'accepter, comme notre déni à reconnaître son existence, toutes nos résistances se manifeste dans nos maladies.

La pratique

La pratique de ce langage repose sur une procédure qui consiste à donner un sens autre à des mots ou à une phrase, soit par un jeu de sonorités, soit par des jeux de mots, tel que : le verlan, les anagrammes, fragments de mots, soit par le recours au symbolisme des lettres (signes graphiques représentant dans la langue écrite un phonème ou un groupe de phonèmes), où chaque lettre a un sens et une énergie propre.

A B C D E F G
H I J K L M N
O P Q R S T U
V W X Y Z

Image par Gerd Altmann